La médiation dans la transmission d’entreprise

← Revenir aux actualités

La mission de PME Successions est d’accompagner son client durant tout le cycle de la transmission de son entreprise. L’intervention d’un médiateur peut s’avérer pertinente pour faciliter le dialogue entre les différentes parties prenantes de la transaction.

Les principaux conflits entre le cédant d’une entreprise et son repreneur peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment la nature de l’entreprise, les termes de la transaction et les personnalités des parties impliquées. Pour minimiser ces conflits potentiels, la médiation peut jouer un rôle crucial dans le processus de transmission d’entreprise en favorisant la communication, en aidant les parties prenantes à parvenir à un accord mutuellement bénéfique et en résolvant les conflits.

Nous sommes allés à la rencontre de Katia Pezuela, co-fondatrice de l’agence AlterNeo, spécialisée dans la médiation, pour en discuter.

Quels sont les axes sur lesquelles la médiation peut agir lors d’une transmission d’entreprise ?

La communication :

L’une des principales raisons pour lesquelles les transactions de transmission d’entreprise peuvent échouer est un manque de communication efficace entre le cédant et le repreneur. La médiation offre un environnement neutre et confidentiel où les parties peuvent discuter ouvertement de leurs préoccupations, de leurs besoins et de leurs attentes.

« Dans une reprise familiale, par exemple, il existe de nombreux non-dits et des accords implicites qui poussent certains repreneurs à s’engager par obligation et non par choix. Ce qui peut créer de lourdes conséquences pour l’entreprise. Nous recommandons d’organiser un conseil de famille avant de lancer des démarches concrètes. Ce qui ressort de ces conseils est exceptionnel d’un point de vue des informations recueillies et permet au cédant de réaliser ce qui se passe pour ses enfants ou autres membres. »

Gestion des émotions :

La médiation peut aider à gérer les émotions et les tensions qui peuvent surgir lors de la transmission d’entreprise. Les cédants peuvent éprouver des sentiments de perte, d’incertitude et de nostalgie, tandis que les repreneurs peuvent se sentir submergés ou inquiets. Un médiateur qualifié peut aider à apaiser ces émotions et à les canaliser de manière constructive.

« Idéalement, nous intervenons dès le début d’une transmission pour pouvoir créer un climat d’échange favorable entre le cédant et le repreneur. La médiation est utile au-delà des conseils techniques et financiers, elle leur permet de s’exprimer sur ce qu’ils ressentent réellement. Il n’y a ainsi plus de place à l’implicite et aux interprétations individuelles ».

Identification des tensions sous-jacentes :

La médiation permet d’explorer les tensions sous-jacentes qui peuvent être à l’origine de conflits ultérieurs. Cela peut inclure des questions telles que la valorisation de l’entreprise, les attentes concernant le rôle futur du cédant, les garanties, les termes de paiement, etc. Une fois que ces problèmes sont identifiés, la transmission se fait plus facilement. 

« Nous constatons souvent que toutes les tensions non-résolues avant la transmission ressortent ultérieurement, qui plus est de manières exacerbées.»

Préservation des relations :

La médiation vise à préserver les relations entre les parties autant que possible. Cela peut être particulièrement important dans les cas où le cédant et le repreneur prévoient de travailler ensemble pendant une période de transition après la vente.

« Nous sommes également là pour accompagner le cédant à quitter définitivement la société au bon moment. Ensemble, nous allons définir pourquoi le repreneur a besoin du cédant et pour combien de temps afin d’éviter les prolongations. »

Accompagnement au changement :

La médiation est très utile également pour faciliter l’acceptation au changement de la part des équipes. Qu’il s’agisse d’une reprise interne, où le repreneur va passer de collaborateur à dirigeant, une bonne communication et un accompagnement est essentiel pour permettre à l’équipe d’accueillir correctement ce changement de posture/casquette.

« Quand le repreneur est totalement externe, la rencontre avec les collaborateurs est un moment crucial. Nous créons des environnements favorables qui facilitent cette rencontre. Là encore, il est essentiel de préparer en amont sa communication. Les collaborateurs ont besoin d’informations et de transparence, pour in fine être rassurés sur le(s) changement(s) à venir. A défaut, le risque que les collaborateurs soient réfractaires à tout changement sera plus important encore. La situation pourrait rapidement se péjorer avec des départs/démissions en cascade. Nous proposons des ateliers pour stimuler l’adhésion des équipes à la transmission. Avec une adhésion, vous obtenez plus de coopération et par conséquent des collaborateurs plus investis. »

Détection des facteurs de risques :

« Chez AlterNeo, nous avons créé un outil qui nous permet de faire un bilan sur le climat de travail. Cet outil est pertinent tant pendant la transmission, qu’une fois celle-ci terminée. Concrètement, avec ce bilan, nous réalisons un diagnostic des facteurs de risques « humains » présents dans l’entreprise, ce qui permet de rester attentif et d’éviter que des risques s’amplifient. Selon les circonstances, nous proposons des mesures ciblées pour maîtriser le risque et éviter ainsi qu’il ne devienne un problème. »

En fin de compte, la médiation peut être utile tout au long du processus de transmission afin de garantir une communication fluide et saine pour les dirigeants et également pour les collaborateurs. Elle préserve un environnement de travail favorable qui rassure l’intégralité des membres de la société. Les collaborateurs sont alors plus enclins au changement.

Pour plus d’informations sur AlterNeo, rendez-vous ici : https://www.alterneo.ch/

Nous remercions Katia Pezuela pour son temps et son partage.

Découvrez d'autres actualités

Témoignage

Une entreprise industrielle reprise par ses cadres

Voici une année que nous avons accompagné la reprise de l’entreprise SYSTRONIC-EMS SA à Sainte-Croix. Les acteurs de cette belle histoire entrepreneuriale partagent avec nous les raisons de la vente, le processus de transmission, les défis rencontrés et leurs objectifs actuels.

Lire la suite »